Votre panier
 
 
Contacts



Auteurs


Romans
Nouvelles
Essais


Catalogue
Commandes


L'ASFFQ


Manuscrits


Sur le Web...


Sortie

Les enquêtes de Francis Pagliaro

 

« Le personnage de Francis Pagliaro,
le philosophe sergent-détective,
est particulièrement réussi :
on se retrouvera même parfois à rêver
de rencontrer un jour dans l’actualité
un policier aussi présent au monde
et aussi intelligent. »
Le Devoir

 

Unmenagerouge
Illustration : Bernard Duchesne

Courtier en valeurs mobilières, Vincent Morin est un homme paisible, rationnel. Il n’empêche : lorsque, de retour d’un voyage d’affaires à New York, il trouve sa femme avec deux hommes dans le lit conjugal, son sang ne fait qu’un tour et il commet l’irréparable.
D’abord pris de panique, Morin décide ensuite d’assumer son coup de sang et de… nettoyer. De « tout » nettoyer. De façon à ce que personne ne sache ce qui s’est réellement passé. Or, si son ménage a bientôt toutes les apparences d’une réussite, un doute s’installe dans son esprit au fil des semaines, puis une terrible anxiété : et s’il avait oublié un détail ?
Pendant ce temps, le sergent-détective Francis Pagliaro, de la Sûreté du Québec, enquête sur Samuel Readman, un optométriste états-unien disparu à la suite d’un congrès à Montréal. Pour le policier, il s’agit d’une opération de routine jusqu’à ce qu’il apprenne, quelques mois plus tard, qu’un Norvégien a lui aussi disparu à Montréal au même moment que l’optométriste.
Comme des congressistes interrogés ont affirmé avoir vu Readman en compagnie d’un homme d’origine scandinave, Pagliaro se lance sur cette piste. Il est alors loin de se douter qu’elle le mènera vers ce qu’il considère comme une impossibilité, c’est-à-dire le crime parfait !

Feuilletez cet ouvrage
Richard Ste-Marie
Un ménage rouge
242 pages
 
978-2-89615-089-2 Papier : 13,95 $
978-2-89615-494-4
Pdf : 8,99 $
978-2-89615-772-3
Epub : 8,99 $

Ajouter au panier  :


 



L'Inaveu
Illustration : Bernard Duchesne

Régis Duchesne a trouvé, en rassemblant les effets personnels de son père, mort du cancer il y a quelque temps, un album de photos dans lequel sont rassemblées des coupures de journaux qui témoignent, sur plusieurs décennies, de crimes ayant eu lieu à Montréal. Accompagnant l’album, un étrange carnet noir, rempli de montants d’argent qui s’échelonnent sur la même période, et la mention d’un seul intermédiaire : CS.
Obnubilé par sa découverte, Régis Duchesne confie son inquiétude au sergent-détective Francis Pagliaro, de la Sûreté du Québec : son père ayant été toute sa vie un comptable peu loquace, Régis craint qu’il ait été mêlé à des histoires louches. Mais comment ouvrir une enquête avec si peu d’indices ? rétorque le policier.
Un élément nouveau, qui met en relation directe le cas Duchesne et celui de « La petite disparue du Vendredi saint », une tragédie qui avait horrifié toute la population de Montréal en 1973, amène Pagliaro à réviser sa position. Se pourrait-il que la solution de cette affaire, vieille de trente-cinq ans, se trouve encryptée au cœur des documents découverts par Régis Duchesne ? Et qui donc se cache derrière cet énigmatique « CS » ?

Feuilletez cet ouvrage
Richard Ste-Marie
L'Inaveu
242 pages
 
978-2-89615-079-3 Papier : 13,95 $
978-2-89615-484-5
Pdf : 8,99 $
978-2-89615-766-2
Epub : 8,99 $

Ajouter au panier  :


 



 


Repentir(s)
Illustration : Bernard Duchesne

Un double meurtre a été commis à la galerie Arts Visuels Actuels. Outre Gaston « Faby » Lessard, le propriétaire des lieux, Frédéric Fortier, lieutenant de police à la Ville de Montréal, fait partie des victimes et c’est pourquoi le sergent-détective Francis Pagliaro, de la Sûreté du Québec, est chargé de l’enquête.
En interrogeant les personnes avec lesquelles Lessard avait rendez-vous dans la journée, Pagliaro réalise que le galeriste était loin d’être un enfant de chœur. De fait, les arnaques et les fraudes dont l’enquêteur apprend l’existence au fil des jours le laissent pantois, lui qui avait toujours cru en la noblesse du monde des arts visuels. Or, si les mobiles pour tuer Lessard abondent, c’est l’inverse pour Fortier, un policier près de la retraite et à la carrière irréprochable.
Dès le début, Pagliaro a pris l’habitude de venir chaque soir sur les lieux du crime pour admirer les tableaux de l’exposition d’Andrew Garrison, intitulée Repentirs, ensemble de paysages et de personnages fugaces qui surgissent des palimpsestes picturaux de l’artiste peintre, mais aussi pour réfléchir sur son enquête, dont un des indices ne cesse de l’étonner : pourquoi donc l’assassin a-t-il pris soin de replacer dans son écrin la somptueuse dague, création d’une joaillière représentée par la galerie, dont il s’est servi pour semer la mort ?

repentirs
Illustration : Bernard Duchesne
Richard Ste-Marie
Repentir(s)
334 pages
 
978-2-89615-112-7 Papier : 25,95 $
978-2-89615-517-0
Pdf : 10,99 $
978-2-89615-794-5
Epub : 10,99 $

Ajouter au panier  :


Richard Ste-Marie
Repentir(s)
334 pages
 
978-2-89615-143-1 Papier : 15,95 $
978-2-89615-545-3
Pdf : 10,99 $
978-2-89615-897-3
Epub : 10,99 $


Ajouter au panier  :

Feuilletez cet ouvrage   Feuilletez cet ouvrage



 


Bluessacrifies
Illustration : Bernard Duchesne

Pour Francis Pagliaro, l’affaire débute quand l’un de ses proches collègues, le policier expert en informatique Nicolas Turmel, est froidement assassiné chez lui d’une balle en pleine tête. Le jeune père de famille était assis devant son ordinateur, casque d’écoute sur la tête. Motif de l’agression : inconnu.
Pour Louis Collard, professeur de musique à l’Université Laval, l’affaire s’enclenche le lendemain quand il apprend que sa femme Geneviève, une décoratrice de théâtre, vient d’être tout aussi froidement tuée d’une balle en plein cœur. Motif de l’agression : inconnu.
Très vite, les enquêteurs de Montréal et de Québec découvrent qu’un élément relie ces deux meurtres sordides : l’arme du crime. De fait, tout indique qu’un pistolet de fabrication russe, dont la possession est interdite au Canada, a été utilisé. Pour Pagliaro, il ne fait aucun doute qu’un « professionnel » est à l’origine de ces meurtres, et qu’il faudra découvrir ce qu’il cherchait avant de pouvoir même penser l’appréhender !
C’est pourquoi il décide de creuser dans le passé de Louis Collard. Or, le saxophoniste, dévasté par la mort de sa femme, n’a jamais porté les policiers dans son cœur, et sa collaboration est loin d’être acquise. C’est pourtant Collard qui, sans le savoir, détient la clé de l’affaire, ce dont il commence à se douter quand il découvre qu’une de ses vieilles connaissances a elle aussi été victime du tueur…

Feuilletez cet ouvrage
Richard Ste-Marie
Le Blues des sacrifiés
364 pages
 
978-2-89615-149-3 Papier : 27,95 $
978-2-89615-552-1
Pdf : 15,99 $
978-2-89615-235-3
Epub : 15,99 $

Ajouter au panier  :